Partager

Famille 0 déchet: témoignage de Marie

24/01/2021

Famille 0 déchet: témoignage de Marie

Avant le confinement, Marie avait commencé à changer ses habitudes de course et d’achats et grâce à celui-ci, elle a eu le temps de changer plus de choses chez elle. Elle prend quasiment tout soit en vrac, chez la primeur, ou en épicerie: légumes, céréales, farines, sucres, .... Et prend sa viande au drive où elle vient soit du traiteur, soit du boucher. Ils font leurs bocaux de petits plats eux même et n’ont par contre-pas souvent de surgelés.

    Depuis le confinement donc, elle a mis en place quelques habitudes qui lui permettent de produire moins de déchets et de faire des économies sur certains produits. Elle fait ses produits de lessives elle-même, teste des shampoings différents, en bidon, elle est dans un moment d’essai ou elle essaye de trouver des produits qui lui corresponde éthiquement et confortablement. Elle consomme moins qu’avant. Ils ne vont faire les courses que quand les placards sont vides, et sont donc moins attiré par les promos ce qui leur fait faire quelques économies. Ces petites économies leur permettent d’acheter des aliments de meilleure qualité. 

    Elle m’explique que ce n’est par contre-pas un gain de temps. Elle cuisine plus qu’avant, mais a gagné en confort. Ils dépensent également un peu plus cher qu’avant mais ça reste léger étant donné qu’ils font certains produits eux même. Elle trouve également dommage que les produits en vrac ne soient disponibles qu’en BIO car cela oblige les personnes voulant supprimer le plastique en premier lieu à dépenser beaucoup dans une démarche qui n’est pas encore la leur. Cela ferme aussi la porte aux personnes ayant un petit budget qui aimerait changer leurs habitudes, mais qui n’ont du coup, pas les moyens.

    Avant de vouloir vraiment changer tout ça, elle avait conscience de l’urgence mais ne s’en souciait pas plus que ça. Son premier déclic s'est fait à la conférence Zéro Déchets de Jérémy Pichon. Commencer à changer était compliqué car elle devait convaincre sa famille, elle m’explique également qu’il faut se convaincre qu’on peut y arriver et qu’une fois que la machine est lancée après quelques efforts, on se retrouve dans un cercle vertueux. Elle me dit qu’il faut également faire attention à ne pas rentrer dans les extrêmes, car c’est une démarche qui vient de chacun et que chacun fait avant tout pour soi. Il ne faut pas l'imposer aux autres.

Famille 0 déchet: témoignage de Lucile

24/01/2021

Famille 0 déchet: témoignage de Lucile

            Chez Lucile, les changements se sont faits petit à petit, lorsqu’elle s’est installée en Vendée. Son nouveau jardin lui donne envie d’avoir un potager et un composteur. Elle n’était pas encore dans une démarche écologique cela vient d’abord de l’envie d’avoir plus de nature dans son quotidien. L'arrivée de son deuxième enfant à fait accélérer les démarches lorsqu'un ami à elle lui a offert des mouchoirs non-jetables. Ils ont pris conscience que ses gestes étaient concrets et que certains ne demandaient pas beaucoup d’effort et se sont ouvert à plus de produits réutilisables.
             Au bout d’un moment, elle s’est sentie bloquée car cela demandait trop de temps. Elle m’explique que plus elle allait loin dans la démarche, plus elle s’éloignait de ceux qui n’avaient pas commencé et ce n’est pas le but. Aller trop loin amène à des excès et ce n’est pas ce qu’elle voulait. Elle fait donc en ce moment un petit retour en arrière sur certains produits pour trouver un équilibre qui lui est propre.

 


             Avant de commencer ses changements, elle allait faire ses courses à U toutes les semaines, elle transite vers biocoop petit à petit ou elle se rend compte que consommer du vrac est relativement simple. Cela coûte plus cher mais elle fait des économies sur d'autres produits, comme les vêtements qu’elle achète en seconde main ou la lessive et certains produits qu’elle fait elle-même. Elle a également diminué la consommation de viande et n’en mange plus le soir. Ces gestes lui permettent de n’acheter maintenant qu’un demi-cadi à U toutes les deux semaines. En changeant sa consommation, cela lui donne envie de cuisiner plus et d’essayer de nouvelles recettes.

              Elle n’impose bien sûr pas ses changements à sa famille. Son mari préfère les mouchoirs jetables ou la lessive normale et continue donc à les utiliser. Idem pour certains gâteaux que ses enfants demandent.

               D’après Lucile, des activités comme le repair café ou les paniers de vie Jaunay lui permettent de se motiver. Le fait de voir des proches commencer certains gestes et des proches plus avancés dans la démarche qu’elle sont des choses qui alimentent le cercle vertueux de ces actions. Des actions qui étaient lassantes à faire au début sont devenues des évidences et elle ne se pose même plus la question quand elle les fait.

Famille 0 déchet: témoignage de Marion

24/01/2021

Famille 0 déchet: témoignage de Marion

Depuis quelques années, la famille de Marion à changé ses habitudes de consommation de manière à produire moins de déchets et de s’alimenter sainement. Les courses sont majoritairement faites à la Biocoop où ils achètent des produits en vrac. Les légumes viennent de leur jardin en fonction des saisons et la viande est achetée au producteur favorisant un circuit court. S’il y a surplus, ils le congèlent et évitent le gaspillage. Ils ont également des poules qui leur donnent régulièrement des œufs.

Ces poules sont nourries avec leurs déchets alimentaires. Ils ont aussi un composte pour récupérer les déchets organiques, il alimente le potager en nutriment. Ils font en sorte d’avoir le moins de produit jetable possible, et font de temps en temps leur lessive et leurs produits ménagers. Des gestes qui pourraient sembler anodins, mais qui permettent de produire beaucoup moins de déchets! Du tissu comme papier cadeau ou pour permettre de faire un calendrier de l'avent réutilisable par exemple. Tous ces gestes leur permettent de ne jeter qu’un sac jaune plein par mois.

Marion me confie que ces gestes permettent de rentrer dans un cercle gratifiant fondamental pour se motiver à continuer. Les événements comme la conférence 0 déchet permettent de partager et d’avoir de nouvelles idées pour mieux consommer. C’est important de croiser les idées. 

Service gratuit simple et accessible à tous

Créer un site web gratuitement
Créer un site Internet gratuit avec